Momonoki

68 Passage Choiseul, Paris 2, 01 42 96 48 37

A Paris, les passages sont historiques. J’adore ce passage, le Passage Choiseul. A l’heure du déjeuner, je pourrais faire des allers et retours sans cesse avant de choisir le restaurant du jour ! Aujourd’hui j’ai choisi Momonoki car sa présentation dans la galerie donne vraiment envie. Tous les jours, ils disposent leur bento du jour dans une vitrine afin de donner envie aux passants. Ça marche !

PicsArt_1428261541567

Le résultat est bluffant ! J’ai choisi un katsudon (porc pané) et une croquette de crabe. Je me retrouve avec tout en même temps, et le tout est excitant ! Je me dis que je n’arriverai jamais au bout, tellement il y en avait !

On m’a servi tout d’abord des petits pickles (petits légumes vinaigrés) que je voulais gardé pour la suite en pensant que c’était l’accompagnement de mon riz. Mais c’était tellement croquant et acidulé que je ne pouvais m’empêcher de les grignoter, et au bout du compte, j’en avait plus lorsque mon plat est arrivé.

En même temps que mon plat ait été posé devant moi, la croquette de crabe, et deux bols de salades et un de soupe miso ont été aussi disposé dans la même seconde. Quand j’ai pensé à la Croquette de crabe, je pensais que j’en aurais une petite, vu que c’était au singulier sur la carte, et vu que c’était 3€. Mais la croquette n’était donc pas si petite ! Très intéressant cette texture molle à l’intérieur et croustillant à l’extérieur. C’est très agréable.

PicsArt_1428261749398

Le bouillon miso est bon, ni trop salé, ni sans goût. Souvent, dans les restaurants japonais, le bouillon est trop salé, et n’a pas forcément beaucoup de goût. Celui- ci est bon et réchauffe !

Ensuite, il y a deux salades différentes. une à base de pommes de terre, viande hachée, et potiron, l’autre, est une salade simple et fraîche composée de tomates, oignons rouges et salade mêlée.

Venons en au bol de Katsudon très bien rempli. Même la voisine d’à côté a laissé de la viande. Moi, on va dire que j’ai été au bout du bol difficilement. Ça faisait longtemps que je n’en avais pas mangé. Et j’ai retrouvé le goût du premier katsudon que j’avais testé fait par une vraie japonaise. Du coup, j’ai été ravie car je me suis dit qu’il était authentique !

PicsArt_1428262325417

En sortant, j’ai refait un aller-retour dans le passage, et je me suis dit que j’avais bien choisi mon repas, même si pour la prochaine fois, il y aura d’autres restaurants à tester, voire même pas que des restaurants, puisque j’ai vu un bar à sieste que je testerai bien aussi du coup. Que c’est original ! Vivement la prochaine visite dans le quartier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *