L’Assiette

78 rue Labat, Paris 18, 01 42 59 06 63

Lorsque je travaillais dans le quartier, je suis passée plusieurs fois devant L’Assiette sans avoir vraiment eu le temps de m’arrêter.

Il a suffit de la semaine du goût pour que je me retrouve ici, à L’Assiette. La façade n’a pas changé, mais reste dans l’air du temps. On dirait un petit bistrot où on pourrait y venir tous les jours, un peu comme une cantine. Les prix sont très correctes.

IMG_8009

J’ai beaucoup aimé le thème « zéro déchet » !

En amuse bouche, on a eu le droit à des pickles et un beignet de radicelle de poireaux. Et oui, le radicelle, c’est bien le bout « velu » du poireau, celui qu’on jette. Et bien entouré d’une pâte à beignet, et frit, c’est vraiment bon ! J’y penserai à chaque fois que je couperai des poireaux !IMG_8010

En entrée, j’ai eu le droit à de la betterave farcie aux topinambours, vinaigrette à l’extrait de vanille, crumble de noisette. C’était très frais et en même temps, la touche sucrée se mariait très bien avec le gingembre vinaigré à la japonaise. Habituellement, je ne raffole pas de ce gingembre qui inhibe la bouche et empêche de trouver chaque saveur, mais là, il était très doux.

J’ai pu aussi dégusté une bonne cuillère de soupe de poisson maison avec un goût si parfumé en étrilles, ce goût qu’on ne trouve pas bien sûr dans une soupe industrielle !

IMG_8011

Pour les plats, j’ai choisi le poisson  sur la droite de la photo, en écaille de pommes jeannette. Malgré une présentation un peu plat familial qu’on ne trouve plus dans les resto (d’ailleurs bien dommage !), le plat était excellent ! La cuisson du poisson était un vrai régal, et tous ces légumes tout autour ont fait de ce plat un plat bien copieux ! L’autre plat aussi était trop copieux ! Un plat du terroir que je ne connaissais pas ! Une belle découverte.

L’idée de poursuivre avec cette croquette « zéro déchet » au bleu de chèvre, est magnifique ! A mon avis, fanes, et herbes en tout genre ont formé cette galette pleine de saveurs !

IMG_8012

En dessert, j’attendais beaucoup des tagliatelles de crêpes et de sa crème Chibouste. C’était très bon, mais il a manqué quelque chose dans l’assiette… un filet de caramel léger ? un coulis ? je ne sais pas mais c’est à retravailler pour épater les convives ! Comme un peu la verrine de saison qui était une vraie tuerie ! La panacotta toute fondante par les fruits poêlés et caramélisés, finir par ça, c’est énorme !IMG_8013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *