Benkay

 

61 Quai de Grenelle, Paris 15, 01 40 58 21 26

Au restaurant Benkay, tout est plein de surprise ! C’est un vrai spectacle. Lorsqu’on est accueilli avec soins, on se dit que cela commence bien.

Le cadre est tout en finesse, la vue sur la Maison de la Radio est la plus nette. On se poste là, et il n’y a plus qu’à se laisser aller.

On nous place aux abords de petits comptoirs. Il y en a plusieurs dans tout le restaurant. A chaque comptoir est posté un chef. C’est l’objectif du Teppanyaki… Et hop, l’animation commence…

Nous avions réservé via le site La Fourchette.com qui nous a permis d’avoir un menu qui valait 65€ à 50% de remise ! Autant dire que je vous conseille d’attendre une telle remise !

photo 1

En entrée, nous avions le choix entre les sushis, ou les tempuras. Ca tombe plutôt bien d’être plusieurs pour tester plusieurs plats !

Les Tempuras étaient bien servis et bien croustillant. Les Sushis étaient bien frais et la quantité était raisonnable.

photo 2

Ensuite pour le plat, nous avions le choix entre un filet de daurade grillé u un filet de bœuf Black Angus. Idem, nous avons pu chacun goûté aux deux plats proposés. Pour ma part, la daurade était merveilleuse. Fondante, elle n’a pas été flambée mais la préparation du chef devant moi m’a rendue toute ahurie ! En un coup de couteau, il a retiré la peau, puis il a laissé la peau sur la plancha un moment et le résultat était que la peau ressemblait à une chips ! C’était un très beau spectacle. Pour le Bœuf, le chef a joué son rôle à la perfection ! Une cuisson bien maîtrisée et surtout un appel aux geeks ou autres touristes avec appareil photo lors du flambage. Le résultat donne une viande ultra fondante. On trempe nos petites bouchées prises avec les baguettes dans les petites sauces, et on savoure l’instant. C’est magique.photo 3

 Cependant, le spectacle ne faisait que commencer car la surprise a été au dessert. Une multitude de whouaou ! On a fait le plein d’images ! Pour le tiramisu au thé vert, pas de spectacle transcendant. Par contre, pour la crêpe flambée,  c’était le must !

Dès que je trouve le moyen d’insérer une vidéo, je vous la mettrai en ligne. En attendant, je vais tenter de vous décrire la préparation. Le chef a fait réchauffer la crêpe sur la plancha, hop, un coup de flambage pour la photo, puis il a roulé la boule de glace sur la plancha (je n’ai pas compris pourquoi…) puis dressage sur assiette. Mais ce n’était pas fini, il a flambé ensuite toute l’assiette. C’est comme un final de feu d’artifice.

Ce n’était pas encore fini ! Juste lorsqu’il nous a posé les assiettes, il a allumé son allumette puis dans le petit vase de fleur, il a déposé son allumette et là, fumée sur toute la table.

photo (1)

Quel spectacle ! J’en suis encore toute retournée… Vivement que je trouve le système pour insérer la vidéo…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *